À titre d’Ami du vent, nous vous invitons à écrire une lettre au rédacteur en chef de votre journal communautaire afin d’accroître la sensibilisation, de corriger une information erronée et de donner votre opinion.

Parmi les points importants à ne pas oublier, il y a ceux-ci :

  1. Ne tardez pas. Répondez dans les deux ou trois jours suivant la publication des articles.
  2. Soyez sympathique. Laissez transparaître un peu votre enthousiasme, sans toutefois devenir trop émotif.
  3. Soyez concis – 200 à 300 mots, au plus. Des lettres courtes et rédigées de façon concise ont plus de chances d’être publiées que les lettres interminables qui doivent être éditées. Et qui seront éditées.
  4. Tenez-vous en aux faits.
  5. Faites une relecture minutieuse afin de corriger toutes les fautes d’orthographe, de ponctuation ou de grammaire.
  6. Faites relire votre lettre par quelqu’un d’autre afin d’avoir un avis objectif.
  7. Attendez au lendemain avant de l’envoyer – et modifiez-la de nouveau pour corriger les erreurs de raisonnement, un ton ironique, du jargon, etc.

Format de base:

  1. Indiquez le plus brièvement possible, dès l’introduction de la lettre, quelle est la question à laquelle vous réagissez.
  2. Assurez-vous que la lettre porte sur un seul enjeu.
  3. Ne faites aucune attaque. Gardez un ton amical.
  4. Structurez vos idées de façon logique. Après avoir rappelé l’enjeu, indiquez votre positionPrésentez les faits à l’appui de votre position – utilisez des faits et des chiffres avec des références dignes de foi pour éviter que votre lettre soit du style « il dit/elle dit »Terminez la lettre par un bref commentaire qui résume votre argumentation.
  5. N’oubliez pas d’inclure votre nom, votre adresse, un numéro de téléphone où vous joindre pendant le jour et votre signature.

Avez-vous besoin d’aide pour trouver votre journal communautaire local?

Consultez le site Web Journaux canadiens pour trouver les journaux communautaires de votre région.